4.1 – Les diverses théories en vogue au XIXe siècle

L’acceptation d’une création divine telle qu’elle est exposée dans les livres sacrés (créationnisme fixiste) est le fait d’intégristes sectaires de toutes religions. Bien que le créationnisme n’ait aucun rapport avec le domaine scientifique, il est néanmoins intéressant de connaitre les arguments et le mode de fonctionnement intellectuel des intégristes fixistes pour comprendre leurs batailles juridiques et scientifiques qui visent à discréditer le darwinisme et commuer leurs croyances religieuses en théorie scientifique. Cependant, de grands naturalistes fixistes tels que G. Cuvier ou J. Agassiz ont aménagé leur créationnisme en conciliant leur croyance et les résultats de leurs travaux scientifiques, notamment  en paléontologie.

Télécharger / Lire tout le chapitre

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks
Vous devez être identifié pour poster un commentaire